Retour imprimer

Dentiste enfants

1.L’odontologie Pédiatrique

L’enfant est plus qu’un adulte miniature. Ainsi, pratiquer l’Odontologie Pédiatrique demande au chirurgien-dentiste d’adapter ses locaux, son plateau technique et son approche aux spécificités de l’enfant.

Votre Chirurgien-Dentiste Pédiatrique vous conseille, vous et votre enfant, sur les habitudes d’hygiène alimentaire et bucco-dentaire à adopter, pour éviter l’apparition de caries. Il est attentif à la croissance et au développement de l’enfant dans sa globalité, et organise les séances de soins selon son âge et sa coopération.

L’objectif étant de rétablir la santé bucco-dentaire de votre enfant, lui apporter les outils nécessaires à une hygiène buccale quotidienne et surtout, l’accompagner jusqu’à l’âge adulte sans aucune crainte des soins dentaires.

 

2. Pourquoi soigner les dents de lait ? 

Même si elles sont temporaires, les dents de lait servent à manger, à parler et à sourire, tout comme les dents définitives.

Les dents de lait peuvent elles-aussi souffrir de caries, qui sont tout autant douloureuses chez l’enfant que chez l’adulte.

Si elles ne sont pas soignées, les caries progressent et peuvent rapidement entraîner l’apparition d’infections, ayant toujours des conséquences sur les dents définitives.

En cas d’extraction prématurée, on place un ‘‘mainteneur d’espace’’ permettant d’éviter la migration des dents adjacents et garder l’espace nécessaire à l’éruption de la dent définitive sous-jacente.

 

3.ENFANTS : Sédation consciente par inhalation de MEOPA

Lorsque l’anxiété de l’enfant ne permet pas la réalisation des soins à l’état vigile, votre chirurgien-dentiste peut vous proposer une prise en charge sous sédation consciente par inhalation de MEOPA.

Le MEOPA (Mélange Équimolaire d’Oxygène et de Protoxyde d’Azote), plus souvent connu sous le nom de ‘‘gaz hilarant’’, procure une sédation rapide afin de diminuer l’anxiété de l’enfant, qui reste éveillé et conscient durant les soins.

Associée aux techniques d’hypnose médicale, la sédation consciente permet à l’enfant de garder un bon souvenir de la séance et de renouer avec les soins dentaires, pour arriver petit à petit à vaincre ses peurs et pratiquer des séances sans aide médicale.

 

4.ENFANTS  : L’interception orthodontique

L’interception orthodontique regroupe différentes techniques permettant de limiter l’installation d’une dysmorphose, en accompagnant la croissance de l’enfant. On parle d’éducation fonctionnelle, puisque le dispositif va rééduquer les fonctions orales et péri-orales (déglutition, mastication, respiration nasale, position de la langue) afin de permettre une croissance harmonieuse des mâchoires de l’enfant.

Le but de l’interception est de faciliter voire d’éviter un traitement orthodontique à l’adolescence.

Un traitement d’interception peut être proposé à votre enfant notamment dans le cas de dysmorphoses provoquées par une succion prolongée d’une tétine ou du pouce, entrainant l’apparition d’une béance. On recommande l’arrêt de la tétine ou du pouce avant l’âge de 3 ans au plus tard. Après cet âge, la succion aura des effets irréversibles sur la croissance des mâchoires de l’enfant.